Isolation par l’extérieur


L’ isolation thermique par l’extérieur consiste à envelopper le bâtiment d’un manteau isolant. Dans l’existant, une isolation par l’extérieur peut être envisagée lors d’une rénovation complète ou un ravalement de façade, après avoir consulté les règles d’urbanisme de la commune.

L’isolation extérieure peut être efficace en cas de rénovation complète de pignons ou façades pour autant qu’il n’y ait pas de contrainte architecturale ou trop de parois vitrées, modénatures, balcons, loggias et autres bow-windows, qui représentent autant de ponts thermiques à traiter et donc de difficultés. Sinon, l’isolation intérieure peut s’avérer plus adéquate (facilité de réalisation).

Si l’on opte pour une isolation par l’extérieur, on privilégiera la technique d’isolation sous bardage ventilé qui résiste mieux dans le temps.
La mise en œuvre devra, suivant le système retenu, être conforme aux cahiers de prescriptions techniques (CPT) ou Avis techniques correspondants.

En revanche, l’isolation thermique par l’intérieur nécessite de traiter les points singuliers, représentés par les planchers par une isolation sous dalles flottantes. On peut en profiter pour faire un traitement acoustique entre logements ou encore incorporer un système de chauffage et de rafraîchissement. Quelle que soit la technique d’isolation, la dalle du rez-de-chaussée doit impérativement être isolée afin de réduire les pertes par le sol et l’inconfort procuré par un sol froid.

 Technique de plus en plus utilisée pour isoler une maison neuve, l'ITE (Isolation Thermique par l'Extérieur) est également une solution très prisée dans le cadre de la rénovation pour de multiples raisons. Ce manteau isolant sera le gage d'une excellente protection face aux mouvements climatiques, qu'ils soient chauds ou froids, tout au long de l'année.

Pour chaque réalisation d'i.t.e., il est impératif de respecter “l'avis technique correspondant” ou le “cahier de prescriptions techniques” (CPT).

Si ce type d'isolation de mur extérieur impose certaines contraintes (telles que la perte de surface au sol au niveau des petits terrains, la modification totale de l'aspect de la maison ou la nécessité de prévoir une avancée suffisante de la toiture), il propose des avantages en termes de performance thermique et élimine intégralement la perte d'espace au sein même de la construction. Cela peut-être également être l'occasion de réaliser un ravalement de façade à votre goût. Découvrez donc ce qu'est exactement l'isolation par l'extérieur, à quel moment et pourquoi recourir à une telle solution, les divers matériaux utilisés ainsi que les techniques de pose. Vous saurez aussi, à l'issue de votre lecture, quel budget approximatif prévoir pour supporter le coût d'isolation par l'extérieur et profiterez de quelques bonnes astuces.

L'isolation thermique par l'extérieur : définition

Pour effectuer une isolation sur le mur extérieur, la solution de l'i.t.e. consiste à installer une couche isolante par dessus laquelle sera posée diverses autres couches dites de parement que ce soit du bois, du PVC, un enduit organique ou encore minéral… C'est cette protection qui offrira au bâtiment le niveau de performance thermique attendu puisqu'elle vient supprimer les responsables habituels des déperditions de chaleur, à savoir les ponts thermiques. Dans le cadre de cet aménagement sur les murs externes, on retrouve notamment l'isolant pse. Il s'agit de polystyrène expansé, un matériau doté de nombreux atouts dans différents domaines dont celui de l'isolation. Ultra léger et recyclable, c'est le pose qui offre actuellement le meilleur rapport qualité/prix grâce à ses capacités isolantes (thermiques et acoustiques), bien sûr, mais aussi en termes de durabilité.

Quand et pourquoi recourir à une isolation par l'extérieur ?

Il existe une quantité infinie de raisons de se tourner vers une isolation extérieure de maison. Ainsi, dans le cadre d'une construction neuve, l'objectif sera d'éviter la perte de place au sein du logement tout en lui apportant un frein efficace aux déperditions de chaleur en hiver et en le protégeant aussi des grandes chaleurs aux beaux jours. Si cette isolation de façade intervient lors d'une rénovation, s'ajoutent la possibilité de donner un nouveau look à cette façade ainsi que le gros avantage de ne pas avoir à décrocher tous les meubles de la cuisine ou de la salle de bain.

Avantages et inconvénients des deux solutions

 

Isolation extérieure

Avantages

Augmentation de la performance thermique globale du bâtiment. Pas de réduction de la surface habitable ni de décoration à refaire. Solution de complément d'isolation à un ravalement. Réduction significative des consommations de chauffage. Modernisation de l'aspect des façades.

Pas d'obligation de quitter le logement pendant les travaux. Limitation des ponts thermiques structurels. Amélioration globale du confort des habitants.

Inconvénients

Augmente le coefficient d'occupation au sol sur le terrain. Modifie l'aspect global de la maison (façades, toitures et ouvertures). Nécessite de créer une avancée complémentaire de la couverture et de la toiture et de modifier le système de récupération des eaux de pluie. Le pont thermique entre les combles et la façade reste malgré tout très important. Fixation des systèmes de fermeture à revoir (volets battants). Isolation des tableaux et appuis de fenêtres réduisant la grandeur des ouvertures et donc l'apport lumineux. Ne pas traiter les linteaux et les appuis de fenêtres engendre 18% de déperdition et réduit d’autant l’efficacité du système.

Ne peut pas être appliqué sur tous les bâtiments. Obligation de consulter les règles d’urbanisme de la commune et de s’assurer de l’accord des architectes des Bâtiments de France. Le coût au m² est très variable selon le type de projet et chaque projet est un cas d'espèce, notamment en réhabilitation (complexité du bâtiment, nombre d'ouvertures en façades, etc.). Il est, dans tous les cas, supérieur à celui d'une isolation par l'intérieur.

 

 

Isolation intérieure

Avantages

Augmentation de la performance thermique globale du bâtiment. Suppression des condensations sur parois froides.

Suppression de l'effet parois froides d'où amélioration du confort global. Amélioration du confort acoustique intérieur avec mise en œuvre de systèmes thermo-acoustiques. Coût d'exécution moins onéreux qu'une solution d'isolation par l'extérieur. Systèmes d'isolation faciles et rapides à mettre en œuvre. Réhabilitation et redistribution des pièces facilitée par les systèmes de doublage permettant le passage des gaines (électricité ou alimentation en eau).

Inconvénients

Réduction de l'espace habitable. Révision du plan électrique (déplacement des prises, appliques et interrupteurs).

Embrasure des portes et des fenêtres à prévoir pour réduire au minimum les déperditions lumineuses. Décoration intérieure à refaire. Travaux à effectuer dans un local évacué de ses habitants le temps des travaux (notamment en cas de dépose d'une isolation précédente ou en remplacement d'un montage vide d'air + brique plâtrière).

En résumé

Au total, le choix effectué devra tenir compte de l’esthétique, de l’efficacité et de la facilité de pose et d’entretien.
Mais retenez que l’isolation ne s’impose pas du tout du point de vue énergétique pour les bâtiments neufs. Les systèmes de construction mis en œuvre aujourd’hui, avec continuité totale de l’isolation, rupteurs de ponts thermiques ou construction à ossature poteau-poutre intégrant l’isolant dans la paroi, n’imposent pas de passer par une isolation extérieure pour obtenir une enveloppe globale de bâti performante sur le plan thermique, été comme hiver.
Dans tous les cas, sachez que quel que soit le système d’isolation choisi, il est impératif de traiter le plancher bas qui, à lui seul peut représenter plus de 17% de la consommation. 

Artisan DE CONFIANCE

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium dolore mque laudantium, totam rem ape riam, eaque ipsa quae ab illo invent ore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo.

comments 0

laisser un commentaire

Vous devez connecter ou s'enregistrer pour laisser un commentaire